1. Nous ne sommes même pas conscients de la présence du parasite. C'est l'étape du bien et du mal, des jugements incessants, des problèmes, de leur recherche inconsciente pour rester dans ce monde du parasite.
  2. Puis vient la prise de conscience "je suis parasité", je suis responsable de ce qui m'arrive. Ces choix me sont imposés... par moi-même... Mais est-ce vraiment moi ? Si c'était "moi", est-ce que je choisirais cette colère, cette jalousie, cette tristesse sans fin ? C'est la période de la prise de conscience de l'Ange de la Mort. "Il est plus tard que vous ne croyez". Ce grand aiguillon aide alors à déclarer la guerre contre le parasite, cet envahisseur. Et c'est la guerre. Les accords, les pratiques "sans paroles". La guerre sainte des religions qui est en fait une guerre pacifique contre ce parasite.
  3. Cette guerre va durer probablement des années. Des "fulgurances", des prises de conscience infinies tout autant que sporadiques, éphémères. Jusqu'au jour où une certaine paix s'installe durablement en vous. Vous n'êtes plus obligé de croire vos croyances, de rechercher des mots, des maux... Quand la vie devient un émerveillement de tous les instants. Alors la guerre est terminée. L'Ange de la Mort est toujours à vos côtés. Comment pourrait-il en être autrement ? Les accords ont pris un sens immensément profond, tout autant que simple. Faire de son mieux, être impeccable, c'est si simple.